Baromètre des coûts d’assurances : 2016 reste propice à la renégociation des primes.

Le baromètre des coûts de l’entreprise, publié chaque trimestre par Cosma Institut, analyse 14 postes de dépenses.

Focus sur l’évolution des prix dans le secteur de l’assurance pour cette première édition 2016, dont certains signaux restent favorables à une renégociation à la baisse des primes.

En 2016, tout semble clair pour pouvoir renégocier à la baisse sa prime d’assurance ; les résultats des assureurs sont bons sur l’année 2015 et les réassureurs ont encore une fois diminué leur tarifs de renouvellement pour l’année en cours. Actuellement sur le marché, on retrouve plus d’offres que de demandes donc il reste globalement en surcapacité.

Mais la baisse des prix varie selon les branches d’assurances ; en effet, c’est le cas des assurances couvrant les dommages aux biens, la responsabilité civile et la RC des dirigeants, le transport de marchandises et enfin les programmes internationaux. Ces programmes d’assurances s’ouvrent petit à petit aux PME-PMI, présentes à l’étranger alors qu’elles étaient jusque-là réservées aux entreprises qui avaient un budget supérieur à un million d’euros.

Ceci dit, la renégociation peut s’avérer plus difficile pour certaines branches déjà en redressement ; par exemple le secteur de l’assurance automobile à cause de l’augmentation du nombre de tués sur les routes en 2015 ainsi que de la diminution du nombre d’acteurs. Mais le marché de la construction rencontre ces mêmes difficultés : depuis deux ans, les assureurs ont révisé leur taux à la hausse, conséquence à la fois d’une baisse d’activité et d’une hausse des sinistres.

Cosma Institut élabore ses baromètres des coûts sur la base des informations et données statistiques du marché, vérifiées et croisées avec l’analyse d’une centaine de cas clients, issus de son réseau et des appels d’offres.

(Source : Cosma Experts)

Animateur du site des Experts de l’entreprise


Commenter l'article