Bien différencier manager et leader.

La confusion est souvent faite entre ces deux termes, pour ne pas dire deux entités ; pourtant, les différences sont nombreuses, et chacun d’eux répond à des critères particuliers.

Le manager doit être doté de qualités propres à un dirigeant, à un chef d’équipe qui maîtrise l’organisation et la répartition des tâches dans son entreprise, quelle que soit sa taille. D’ailleurs, le terme « manager » est parfois (souvent, même) dans l’intitulé de la fonction du professionnel concerné.
Être un manager implique de savoir prendre des décisions et (surtout) de savoir les faire appliquer ; autrement dit, il doit inévitablement faire preuve d’autorité.
Ce statut exige aussi des notions techniques, notamment en ce qui concerne la gestion des budgets ou des technologies utilisées.

Le leader, même s’il ne dirige pas officiellement une équipe, possède une aura qui lui permet de fédérer et de motiver les autres membres de ladite équipe, qu’il soit hiérarchiquement supérieur aux autres salariés, ou non.
Bien qu’être un manager ou un leader repose principalement sur des qualités humaines (être responsable, convaincant, passionné, organisé, par exemple), cela dépend également de la place des professionnels concernés au sein de l’entreprise.

Certains entrepreneurs ont la chance d’être à la fois manager et leader : ils sont à la tête d’une jeune équipe (certains salariés viennent d’ailleurs tout juste d’intégrer la start-up), et l’ambition de ces jeunes dirigeants, associée à la motivation, leur permet de dynamiser et de souder leur « troupe », tout en gérant d’une main de maître leurs missions, ainsi que l’ensemble de l’organisation de leur « jeune pousse ».

Et vous, comment vous situez-vous dans votre entreprise ?
Si vous en êtes le fondateur et le gérant, endossez-vous les deux rôles : manager et leader ?
Nul doute que vos témoignages permettront aussi d’aider nos lecteurs à mieux les différencier.

Article original à retrouver sur Compta Online.

Commenter l'article