Fidal renforce son expertise dans le domaine du Droit de l’énergie avec l’arrivée de Cécile Fontaine, Directeur associé, et de Guillaume Dezobry, Of Counsel.

FIDAL, premier cabinet d’avocats d’affaires en France et en Europe continentale, annonce l’arrivée de Cécile Fontaine et de Guillaume Dezobry respectivement en qualité de Directeur associé et de Of Counsel au sein de FIDAL à Paris. Ils seront rattachés au département Droit public animé par Jean-Sébastien Oriou, Directeur associé.

Cécile Fontaine, Avocat, Directeur associé (39 ans)

Ancien élève de l’Institut de Droit Public des Affaires et titulaire d’un DEA de Droit public de l’économie (Université Paris II) et d’un DESS de Contentieux de droit public (Université Paris I), Cécile Fontaine dispose d’un savoir-faire reconnu dans le secteur de l’énergie grâce à 13 années d’expérience au sein des cabinets d’avocats Huglo-Lepage Associés Conseil et Seban & Associés dont elle était associée depuis le 1er janvier 2015.

Guillaume Dezobry, Of Counsel (41 ans)

Titulaire d’un doctorat de l’Université Paris X (thèse publiée à la LGDJ) et d’un LLM de droit européen des affaires (Amsterdam Law School), Guillaume Dezobry est maître de conférences en Droit public à l’Université d’Amiens et chargé d’enseignements à l’Université Paris Dauphine ainsi qu’à Science-Po Strasbourg. Il est également chercheur à la Chaire European Electricity Market de l’Université Paris Dauphine. Guillaume Dezobry exerce en qualité d’avocat depuis 2011 (Ravetto Associés puis Seban & Associés).

Cécile Fontaine et Guillaume Dezobry interviennent pour des personnes publiques et privées sur l’ensemble de leurs problématiques en matière d’énergie, qu’il s’agisse du montage de projets (production d’énergies renouvelables, concessions, SEM hydro, réseau de chaleur, achat d’énergie, performance énergétique, organisation du service public de l’énergie, etc.) ou de regulatory (libéralisation du secteur, accès et utilisation des réseaux publics de distribution et de transport, statut des entreprises locales de distribution, fiscalité et financement de l’énergie, smart grids, mécanisme de capacité, etc.).

Ils interviendront en complémentarité avec les autres départements de FIDAL qui répondent aux besoins d’acteurs du secteur de l’énergie (M&A, financement de projet, fiscal, etc.).

Commenter l'article