L’aide à l’embauche dans les PME : comment ça marche ?

Les entreprises qui embauchent des salariés en 2016, peuvent se faire rembourser la somme de 500€ par trimestre. Objectif : favoriser l’embauche des salariés peu qualifiés.

L’aide à l’embauche dans les PME et l’aide à l’embauche d’un premier salarié dans les TPE, sont deux aides qui coexistent. Elles permettent, pour toute embauche réalisée avant le 31 décembre 2016, d’obtenir un remboursement de 4 000€.

La procédure est relativement simple et peut être totalement dématérialisée.

Une aide de 4 000€ pour toute embauche jusqu’à 1 906€ bruts par mois

Les deux aides à l’embauche permettent d’obtenir une prime de 4 000€ pour l’embauche d’un salarié ou le renouvellement d’un contrat avant le 31 décembre 2016. Le salaire brut du salarié ne doit pas dépasser 1.3 fois le SMIC soit 1 906€ par mois.

Et selon qu’il s’agit d’une première embauche ou d’une embauche supplémentaire, il suffira de choisir l’un ou l’autre des deux dispositifs.

Dans les deux cas, il s’agira de remplir un formulaire de demande d’aide, puis de déposer des déclarations trimestrielles sur un site dédié. Les différentes étapes pour obtenir l’aide et se faire rembourser sont les mêmes.

Les quatre étapes pour le versement de la prime ou aide

Obtenir ce remboursement de charges sociales, cette prime ou aide à l’embauche se fait en plusieurs étapes obligatoires. Même si cela peut sembler évident, rappelons que le versement de l’aide est conditionné par l’embauche d’un salarié et son maintien dans l’entreprise.

Le portail SYLAE doit aider à accélérer la procédure.

Étape 1 : Demander l’aide à l’embauche

Deux formulaires différents doivent être remplis par les employeurs et envoyés à l’adresse indiquée sur le formulaire. L’adresse dépend du département de situation de l’entreprise.

Le formulaire d’aide à l’embauche TPE est un formulaire au format pdf. Il est remplissable.

Le formulaire embauche pme est à remplir en ligne, à imprimer et à envoyer à l’ASP, l’organisme qui gère les aides.

Étape 2 : Réception des codes d’activation du compte sur SYLAE

Lorsque la demande d’aide à l’embauche est acceptée, l’entreprise reçoit sa clé d’activation pour créer un compte sur le portail dit SYLAE. La clé d’activation se trouve sur le courrier d’acceptation de la demande d’aide, reçu par voie postale.

Si l’entreprise décide de confier ces démarches à un tiers déclarant, son expert-comptable par exemple, elle devra remplir un formulaire supplémentaire.

Étape 3 : Ouverture d’un compte sur le portail SYLAE

La réception de la clé d’activation permet la création d’un compte sur le portail SYLAE. Une fois le compte créé, l’entreprise reçoit deux mails. Le premier avec son identifiant, le second avec son mot de passe.

Étape 4 : Déclaration trimestrielle des salaires

La déclaration trimestrielle des salaires du ou des salariés concernés est désormais totalement dématérialisée.

Soit l’entreprise imprime sa déclaration et la renvoie par la poste pour la signer.

Soit l’entreprise utilise la signature électronique en adhérant aux services de l’un des partenaires du portail.

Étape 5 : Versement de l’aide

Une fois la déclaration des salaires effectuée, l’aide est versée sur le compte de l’entreprise.

Les avis de versement sont disponibles sur le portail.

Plus d’infos
Une aide de 4 000 euros pour l’embauche dans les PME
Obtenir l’aide à l’embauche d’un premier salarié

Commenter l'article