Les start-up encouragent la modernisation des entreprises !

L’âge et la taille ne font pas tout… Il semble que les start-up deviennent des exemples à suivre pour les grands groupes, en termes de modernisation et de remise en question.

Pour Florent Dujardin, conseiller partenaire et responsable du développement en France de Receipt Bank, les jeunes entreprises, en particulier ici les start-up des métiers du Chiffre, doivent illustrer la métamorphose digitale inévitable dans laquelle seront amenées à s’engager les plus grosses sociétés.

« C’est à nous d’apporter la preuve de l’importance et de l’urgence du changement aux entreprises se voulant modernes. Pour démontrer à un cabinet [d’expertise comptable, ndlr] tout ce qu’il est possible de faire avec les solutions innovantes portées par les start-up du Chiffre, il faut réellement être 10 fois meilleur que leur alternative actuelle […] tant qu’il n’y a pas un gros choc ou un besoin imminent, les experts-comptables ont du mal à s’en rendre compte. »

Florent Dujardin ajoute une subtilité à propos de cette fameuse modernisation des entreprises. Pour lui, elle réside dans le fait de se recentrer sur le client, principale raison d’être de la marque, si l’on y réfléchit bien :

« Il faut garder en tête qu’une innovation n’est pas que technique. Les innovations techniques ouvrent un nouveau champ des possibles, mais les vraies innovations sont celles apportant de la valeur au client final […] Il faut moderniser son offre de services et son organisation en interne pour réellement se différencier et apporter de la valeur à ses clients. »

Il conclue en insistant sur le fait que les professionnels doivent tenir ces mutations à cœur sous peine d’être supplantés par d’autres, qui auront compris et intégré les enjeux de cette modernisation.

Lire l’interview de Florent Dujardin sur Compta Online : Les experts-comptables doivent faire évoluer leur business model et leurs process

Commenter l'article