Remise du 2ème prix de thèse Lexavoué.

Morgane REVERCHON BILLOT a été récompensée par le 2ème Prix de thèse Lexavoué pour sa thèse sur « La question litigieuse en matière contractuelle, essai sur le traitement procédural du droit des contrats ».

Le deuxième Prix de thèse Lexavoué a été attribué vendredi 1er juillet dans les salons du Club de la Chasse en présence de Monsieur Pierre BERLIOZ, conseiller technique de Monsieur Jean-Jacques URVOAS, garde des Sceaux et ministre de la Justice. Le jury a récompensé les travaux de Morgane REVERCHON BILLOT pour sa thèse sur « La question litigieuse en matière contractuelle, essai sur le traitement procédural du droit des contrats », thèse réalisée sous la direction du professeur Eric SAVAUX (Université de Poitiers).

Le jury a porté son choix sur ce travail de thèse organisé autour d’une grille de lecture originale de l’arrêt Cesareo. « Les 10 thèses examinées cette année étaient, cette fois encore, d’une très grande qualité scientifique. Nous avons choisi de distinguer le travail de Morgane REVERCHON BILLOT pour son caractère à la fois dogmatique et pratique, qui a su intéresser tout autant les universitaires et les praticiens que nous sommes » commente Cyril NOURISSAT, membre du jury et Directeur du comité technique et scientifique de Lexavoué.

Créé en 2015 à l’initiative de l’ensemble des associés du cabinet, le Prix de thèse Lexavoué vise chaque année à récompenser une thèse dans le domaine de l’arbitrage, du droit processuel ou des procédures collectives.

« L’histoire de Lexavoué est une histoire singulière, faite de tradition et d’innovation. Depuis notre constitution, où nous avons dû nous distinguer en créant notre place, nous sommes sans cesse à la recherche de nouveaux leviers d’innovation. Cela se traduit par la modernisation de nos processus internes, par une écoute systématique des jurisprudences et des nouveaux textes qui régissent notre profession, mais également en participant activement aux débats tels que l’interprofessionnalité ou la réforme de la procédure d’appel qui agitent la sphère juridique. Le Prix de thèse Lexavoué a été crée dans cette dynamique, afin d’encourager la recherche et d’insuffler un souffle prospectif au cabinet en s’appuyant sur la technicité des travaux proposés pour sa propre pratique », précise Philippe LECONTE, Président de Lexavoué.

Jury et méthodologie :

Le jury était composé de six personnalités :
- Trois associés du cabinet Lexavoué : Françoise BOULAN (bureau d’Aix-en-Provence), Sophie CREPIN (bureau de Pau), et Juliette COCHET-BARBUAT (bureau de Chambéry).
- Trois universitaires : Natalie FRICERO, Hervé CROZE, et Cyril NOURISSAT, tous professeurs agrégés.

La lauréate a reçu un chèque d’une valeur de 3000 euros, destiné notamment à permettre la publication et la diffusion de son travail.

Commenter l'article