Résultats du bilan national des entreprises françaises.

Pour la deuxième année consécutive, le Conseil national des Greffiers des tribunaux de commerce (CNGTC) et l’institut d’études économiques Xerfi | I+C proposent un bilan national des entreprises françaises en Métropole.
Ce dernier est fondé sur l’analyse des données des 5,5 millions d’entreprises immatriculées au Registre du commerce et des sociétés (RCS) et permet de donner une vision précise sur la dynamique entrepreneuriale en France. Et pour 2019, la dynamique est positive !

Les principales informations à retenir pour 2019 :

Hausse des créations d’entreprises : une hausse de 11% par rapport à 2018. A noter que les plus jeunes et les femmes sont d plus en plus nombreux à créer une entreprise. Le secteur où cette hausse est la plus importante est celui du transport et de l’entreposage (+29%).

Baisse des entreprises en difficulté : le nombre d’entreprise en difficulté a diminué de plus de 4% en 2019.

Top 3 des régions les plus dynamiques :
- Occitanie (+18,9%) ;
- Grand Est [1] (+18,2%) ;
- Centre-Val de Loire (+13,8%).

Effets non négligeables des politiques volontaristes de l’Etat et de l’uberisation.
- cette dynamique s’explique aussi par l’assouplissement par le Gouvernement des règles de la micro-entreprise, ou encore la loi PACTE, ont simplifié les démarches des entrepreneurs.
- L’ubérisation de l’économie reste l’un des moteurs de la création d’entreprises individuelles en France, avec une évolution de 18% par rapport en 2018.

JPEG - 891.8 ko
Source : Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce.

Sources et méthodologie de l’étude :
Ce document est réalisé à partir des informations statistiques brutes des bases de données des Greffes des tribunaux de commerce. Les informations fournies via Infogreffe concernent les entreprises immatriculées, en procédures collectives ou radiées au Registre du Commerce et des Sociétés auprès des Greffes au cours des années 2018 et 2019.
Les grandes tendances ont été analysées sur les 11 premiers mois de l’année. Ces données sont issues directement des registres publics tenus par ces Greffes et sont déclarées par les chefs d’entreprises concernés ou mentionnées d’office par les greffiers.
Le périmètre retenu dans cette étude exclut l’Alsace, la Lorraine et les DROM. Le traitement et l’analyse de ces données sont réalisés par Xerfi - I+C.

Rédaction du site des Experts de l’entreprise.


Notes

[1Hors Alsace et Lorraine.