Seulement une entreprise sur quatre préparée au Brexit.

Le cabinet international Pinsent Masons a mené une étude avec YouGov, qui a interrogé des décideurs de plus de 1000 sociétés britanniques, françaises et allemandes au sujet du Brexit.

Les principales conclusions sont les suivantes :

  • La recherche révèle un degré faible de préparation au Brexit au sein des sociétés britanniques, françaises et allemandes
  • Une entreprise sur cinq seulement a vu ce sujet abordé par son Comité de Direction
  • Une entreprise britannique sur dix admet avoir envisagé la délocalisation de ses opérations en dehors du Royaume-Uni

Alors qu’il reste moins de sept semaines avant le referendum du Royaume-Uni au sujet de son adhésion à l’Union Européenne, l’enquête révèle que, à ce stade, seule une entreprise sur quatre au sein des trois plus importantes économies européennes a clairement planifié sa stratégie face à l’impact d’un vote en faveur du Brexit.

  • Un quart seulement (26%) des organisations interrogées a défini un plan d’action à mettre en place face aux risques découlant d’un Brexit
  • Plus de la moitié des personnes interrogées (53%) a avoué que le sujet n’avait fait l’objet d’aucune discussion au sein du Conseil d’Administration
  • Une société britannique sur 10 a admis avoir envisagé ou planifié une délocalisation de ses opérations au Royaume-Uni vers un autre pays en cas de Brexit
  • Les entreprises françaises et allemandes sont plus susceptibles d’avoir étudié les opportunités commerciales pouvant découler d’un Brexit que les entreprises britanniques
PDF - 300.1 ko
Etude à lire dans son intégralité ici
Commenter l'article