Bignon Lebray et Waldeck Rechtsanwälte sur l’acquisition par le suisse Edisun Power d’une installation photovoltaïque dans le sud de France auprès de l’allemand 7C Solarparken.

Le 16 décembre 2015, Edisun Power et 7C Solarparken ont conclu l’achat d’une installation photovoltaïque au sol de 1 MWc située à Sainte-Maxime dans le sud de la France. Edisun Power France SAS acquiert la totalité du capital de Sainte Maxime Solaire SAS auprès de 7C Solarparken NV et reprend le financement de l’installation.

7C Solarparken a décidé de se défaire de l’installation dans le cadre de sa stratégie de rotation d’actifs afin de générer un gain d’EBITDA annuel de 0,2 euro Mio. par cessions d’actifs. Grâce à la vente de l’installation de Sainte Maxime, l’objectif pour 2015 a été atteint. La sortie de cette installation qui fonctionne bien met également un terme à la présence de 7C Solarparken en France, qui se concentre désormais exclusivement sur le marché allemand.

Avec cette acquisition, Edisun Power poursuit avec succès sa stratégie de croissance. Le marché français est en termes de risques/retour sur investissements photovoltaïques un marché intéressant qu’Edisun Power connaît bien grâce à ses 10 installations existantes produisant un total de 3,8 MWc. La nouvelle usine ajoute EUR 0,5 Mio. à son chiffre d’affaires annuel et fournit une nouvelle contribution positive à son résultat net.

La transaction est soumise pour certains aspects au droit français et pour d’autres au droit allemand. Une équipe formée par BIGNON LEBRAY (droit français) et Waldeck Rechtsanwälte (droit allemand) a conseillé le vendeur et l’acquéreur en mandat d’intérêt commun. L’équipe, emmenée par Jérome Granotier (associé), était constituée d’Alexandre Ghesquière (associé) et Myriam Mataali (collaboratrice senior) (M&A, droit bancaire), de Laurenz Meckmann (associé, contrats de droit allemand) et de Sébastien Pinot (associé, droit public et des énergies renouvelables).

Commenter l'article