Hogan Lovells conseille Neoness sur l’entrée de Salvepar (Groupe Tikehau) à son capital.

Hogan Lovells a conseillé les fondatrices de Neoness, acteur novateur du fitness en France, dans le cadre de leur réinvestissement et de l’entrée de Salvepar, holding d’investissement cotée et détenue par le groupe Tikehau, à son capital. Afin d’accompagner la croissance de l’enseigne, Salvepar a investi 25 millions d’euros en actions et en obligations aux côtés des deux fondatrices de Neoness, qui conservent le contrôle. L’investissement de Salvepar a été complété par un financement bancaire.

Neoness a été la première enseigne de fitness en France à proposer des prix compétitifs tout en offrant un niveau de services et d’infrastructures en ligne avec les enseignes premium du marché. Neoness exploite aujourd’hui une vingtaine de clubs sur des surfaces de 1.000 à 2.000 m2 et anticipe l’ouverture d’une dizaine de nouvelles salles en 2016.

L’équipe de Hogan Lovells, qui conseillait Neoness, était composée de Stéphane Huten, associé, assisté d’Arnaud Deparday, collaborateur senior, pour les aspects corporate, de Bruno Knadjian, associé, et de Pierre Denizot-Heller, collaborateur, pour les questions de droit fiscal et d’Ariane Berthoud, Counsel, et Stéphanie Bigo, collaboratrice, sur les aspects financement bancaire.

Salvepar était conseillé par King & Wood Mallesons avec Thomas Maitrejean, associé, et Maëliss Bourbon, collaboratrice senior.

CMS BFL conseillait les banques avec Benjamin Guilleminot et Benoît Fournier.

Commenter l'article