Orrick Rambaud Martel conseille Royal Bank of Scotland dans le cadre de l’approbation des plans de sauvegarde du groupe NextiraOne.

Le 30 mars 2016, le tribunal de commerce de Paris a arrêté les plans de sauvegarde des sociétés NXO Europe, NXO Group et NXO Management.
Ces plans ont fait l’objet d’un vote unanime des comités des principaux créanciers, notamment The Royal Bank of Scotland, la société Electro Banque et la société ALE International. L’URSSAF et la Direction Générale des Finances Publiques ont également soutenu les plans de sauvegarde dans le prolongement des moratoires octroyés par le passé.

Les plans de sauvegarde font suite au prepack cession de l’activité française du groupe NextiraOne au profit de Butler Industries intervenu en juin 2015.

L’équipe pluridisciplinaire d’Orrick Rambaud Martel conseillait The Royal Bank of Scotland avec Diane de Moüy, Associée, Saam Golshani, Associé Alexis Hojabr, Of Counsel, et Olivia Crouzat, Collaboratrice.

De son côté le groupe NextiraOne était conseillé par Jones Day avec Laurent Assaya, Of Counsel en charge du dossier, Jacques-Albert Weil, Hugo Cosquer (Restructuration et réorganisation d’entreprises) et Stéphanie Curiel, counsel (Banque & Finance)

L’administrateur judiciaire était Maître Frédéric Abitbol et le mandataire judiciaire était Maître Valérie Leloup-Thomas.

La société Electro Banque était représentée par De Pardieu Brocas Maffei (Joanna Gumpelson, Associée, Jean-Guillaume Touzé, Camille Mercier).

La société ALE International était représentée par DLA Piper (David Chijner, Associé, Caroline Varlet et Laura Bavoux).

Commenter l'article